Dans quels cas peut-on me refuser la garde de mes enfants ?

Lorsqu’un couple civilement marié ne s’entend plus, la solution finale ne peut être que le divorce. Et si la procédure semble de plus en plus facile à l’époque actuelle ; celle-ci s’avère assez compliquée dans le cas où, les conjoints en question ont des enfants en commun. Et souvent, ce critère est surtout la cause d’une vraie bataille au Tribunal. Les deux parties vont faire tout leur possible pour obtenir la garde des enfants ; et celle qui en bénéficie déjà peut également se voir la retirer. D’où la question suivante : dans quels cas peut-on refuser la garde de ses enfants à un parent ?

Pour une raison financière

La première raison pour laquelle, il pourrait être possible de retirer la garde des enfants à une personne est d’ordre financier. En effet, il semble naturel qu’un enfant ait besoin d’un bon entretien et d’un minimum de confort. D’ailleurs, cela fait partie de l’obligation des parents envers leurs progénitures, selon la loi relative au mariage. Par conséquent, un parent qui n’est pas en mesure de subvenir aux besoins de ses enfants peut facilement en perdre la garde. Pour éviter d’en arriver là, les autorités compétentes vérifient quand même que l’adulte en question dispose d’une source de revenu stable et si son ancien partenaire lui verse mensuellement une pension alimentaire. Et c’est seulement par la suite que la mauvaise gestion des deniers peut être mise en exergue.

Pour une raison comportementale

Ce n’est pas uniquement le confort et la finance qui peut déranger la vie des enfants. Dans le cas où, celui-ci présente des éventuelles troubles mentales et psychiques ; l’affaire pourrait être portée devant la justice pour lui retirer la garde des enfants. Tout enfant doit être écarté du danger, quel que soit sa nature et son degré. Et même si la démence du parent concerné ne présente pas des signes de violence ; une personne mineure et non émancipée ne doit en aucun cas vivre avec un être irraisonnable, ne serait-ce que pour une question d’influence comportementale.

Pour une raison d’âge

Toujours en se focalisant sur la législation relative à l’institution du mariage, il est à remarquer qu’à un certain âge, un enfant doit obligatoirement rester avec sa mère. Plus précisément, tout enfant, nécessitant des soins maternelles, doit être gardé par sa mère, si jamais les parents décident de se séparer. De ce fait, même si le père s’en était toujours occupé auparavant ; il est parfaitement possible de lui retirer la garde des enfants, sous la requête de la mère, s’il n’arrive pas à prouver l’absence et l’irresponsabilité de la partie demanderesse.

Qu’est-ce qu’un avocat expert en droit patrimonial de la famille ?
Procédure de divorce par internet : guide pratique