Le choix d’un avocat

Le choix d’un avocat

Vous habitez dans la région lyonnaise et votre situation implique l’intervention d’un avocat ? Mais comment choisir parmi tous ces membres du barreau ! Certaines pistes sont cependant en mesure de vous aiguiller pour vous guider vers le professionnel le plus adéquat. Prendre le temps de la réflexion est important car la défense de vos intérêts est en jeu. 

Les critères de choix

Dans un premier temps, il est indispensable d’identifier exactement le besoin qui définira le domaine exact du droit auquel se réfère le dossier. Ensuite, il faut opter entre un avocat généraliste et un avocat spécialisé dans un ou plusieurs domaines. Le premier est à même de prendre en charge tous les dossiers. Par ailleurs, si ses connaissances ne lui permettent pas de gérer une affaire, il vous dirigera vers un autre confrère. Les avocats spécialistes, quant à eux, ont officiellement validé des compétences spécifiques et traitent des dossiers plus pointus. De plus, leur qualification de spécialiste les oblige à un certain nombre d’heures de formation par an. Il est donc parfaitement au courant des changements éventuels liés à la loi qui évolue au fil du temps et des changements de la société. 

Le lieu où est traité l’affaire est aussi important. En effet, l’avocat est rattaché à un barreau. Si le procès se déroule dans une autre ville que la sienne, il devra recourir à un confrère rattaché au barreau de la ville dans laquelle le dossier est jugé. Ceci engendre inévitablement des coûts supplémentaires. 

Le choix d’un nom peut se faire par le bouche à oreille. Rien de mieux en effet, qu’une connaissance à qui un professionnel a donné entière satisfaction. L’autre option est la consultation de la liste des professionnels auprès du barreau. Une première approche s’effectue aussi par le biais des consultations gratuites organisées dans des lieux dédiés, tels que les palais de justice, les mairies, les maisons de justice … L’avocat qui reçoit le demandeur peut l’aiguiller vers un confrère compétent dans le domaine dont dépend l’affaire. 

Point principal : le premier rendez-vous. Confiance devient alors le maître-mot. Si le contact ne s’établit pas, inutile d’insister, dirigez-vous vers un autre professionnel. L’écoute, l’intérêt qu’il porte à l’affaire, les questions, la disponibilité, l’accessibilité de son langage … sont autant de points à prendre en compte. Vous serez amenés, lors de cette rencontre, à exposer clairement votre affaire. N’omettez aucun point qui pourrait retarder le traitement du dossier. 

La première prise de contact donne souvent lieu à une demande de provision si vous décidez de confier l’affaire à cet avocat. Les tarifs sont libres dans les professions libérales et donnent ainsi lieu à des écarts impressionnants. Cependant, pour des affaires simples, il est généralement proposé un forfait, obligatoire d’ailleurs en cas de procédure de divorce par exemple. Pour les autres dossiers, la facturation est horaire et dépend de la réputation du cabinet, de l’expérience, de la situation financière du client et de la difficulté de l’affaire. Une particularité existe cependant pour les honoraires de résultat. Ceux-ci sont en effet exigés au client que si le cabinet gagne le procès. Il constitue un pourcentage des sommes obtenu devant une juridiction, montant convenu au début de la procédure. Par ailleurs, et en sus des honoraires, l’avocat va subir des frais et des dépens qu’il vous demandera de régler. Il s’agit d’éventuels frais d’huissiers, d’expertises ou autres. 

Une bonne adresse sur Lyon

Maître Emilie Bertholet, avocate au barreau de la ville de Lyon, a une réputation de rigueur, d’écoute attentive et de combativité. Ses domaines de prédilection sont le droit pénal, le droit du travail, le droit de la famille et des personnes et les ventes aux enchères. Ses compétences lui permettent par ailleurs de dispenser des enseignements en droit pénal auprès de l’Université Jean Moulin. 

Le choix d’un avocat n’est pas anodin et ne tient pas qu’à son niveau de compétence. Celui-ci doit aussi suivre un code de déontologie très strict. Lors de sa prestation de serment, il prononce en effet une phrase qui doit rester son leitmotiv tout au long de sa carrière : « Je jure, comme avocat, d’exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité ». Ces paroles sont assorties de devoirs tels que l’indépendance, la loyauté ou le secret professionnel, devoirs auxquels répond parfaitement Maître Emilie Bertholet.  

 

Qu’est-ce qu’un avocat expert en droit patrimonial de la famille ?
Choisir son cabinet d’avocats à Toulouse